Un Assistant virtuel robotique se dirige vers l’ISS

  Un assistant robotique en vol libre nommé CIMON se rend sur la Station spatiale internationale pour aider l’astronaute européen Alex Gerst dans ses recherches. Ces dernières années, beaucoup...
 

Un assistant robotique en vol libre nommé CIMON se rend sur la Station spatiale internationale pour aider l’astronaute européen Alex Gerst dans ses recherches.

Ces dernières années, beaucoup d’entre nous ont commencé à compter sur Alexa, Siri et d’autres assistants virtuels pour jouer notre musique, régler nos alarmes et planifier nos rendez-vous. Aujourd’hui, la compagnie Airbus conçoit un assistant de mission similaire pour aider les astronautes à accomplir leurs tâches quotidiennes sur la Station spatiale internationale.

Airbus est en train de développer le Compagnon MObile interactif Crew (surnommé CIMON) en collaboration avec la Space Administration du Centre aérospatial allemand. C’est la première fois que l’intelligence artificielle (IA) est utilisée de cette façon sur l’ISS.

CIMON se présente sous la forme d’un robot sphérique volant en liberté qui peut se déplacer de façon indépendante autour de la station. Il a à peu près la taille d’un ballon médicinal et pèse environ 4 kilos.

 

La technologie sera testée à bord de l’ISS en juin 2018 et assistera l’astronaute Alexander Gerst pendant la mission Horizons de l’Agence spatiale européenne jusqu’en octobre 2018. CIMON utilise une version modifiée de Watson AI d’IBM, et a appris à reconnaître la voix de Gerst et son apparence.

Les capacités de CIMON incluent l’affichage à l’écran d’instructions visuelles pour une procédure particulière, l’offre de solutions aux problèmes et des alertes précoces en cas de problèmes techniques.

Bien que CIMON soit conçu pour aider Gerst, le robot est une expérience en soi. Gerst est prêt à collaborer avec CIMON sur trois projets pour tester les capacités de l’assistant – dans une expérience, CIMON servira de caméra volante lors d’une tâche médicale complexe, puis l’astronaute et l’IA résoudra ensemble un Rubik’s Cube.

Airbus veut utiliser CIMON pour étudier comment la présence d’un assistant d’IA affecte la dynamique sociale dans un petit groupe, selon un rapport du MIT Technology Review. Alors que  CIMON pourrait jouer un rôle important dans les futurs voyages spatiaux ou missions vers Mars, Airbus espère que l’assistant pourra également servir un but sur Terre, travailler dans les hôpitaux et fournir des soins sociaux comme une alternative a Alexa mais plus sophistiquée.

SOURCE

Aucun commentaire

Laisser une réponse

*

*

À Découvrir Aussi