Les Archéologues trouvent les Premières preuves physiques du prophète Biblique Isaïe ?

  La Figure biblique Isaïe, qui prophétisait la venue du Messie, était peut-être une personne bien réel. Les chercheurs ont trouvé un ancien sceau d’argile datant de l’époque où...
 

La Figure biblique Isaïe, qui prophétisait la venue du Messie, était peut-être une personne bien réel.

Les chercheurs ont trouvé un ancien sceau d’argile datant de l’époque où il aurait été en vie, marqué de son nom.

Le sceau a été récupéré d’un gouffre de 2700 ans dans l’Ophel, datant du VIIIe siècle av J.C, et il porte le nom du prophète juif.

Il a été trouvé à seulement 3 mètres de l’endroit où le sceau du roi Ezéchias de Juda, a été trouvé en 2015, à laquelle Isaïe était conseiller.

« Nous semblons avoir découvert une empreinte de sceau, qui aurait pu appartenir au prophète Isaïe, lors d’une fouille scientifique et archéologique », a déclaré l’auteur principal Eilat Mazar, de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Le sceau, tristement cassée, est d’environ un centimètre de diamètre, estampillée du nom Yesha’yah[u] (Isaïe) en lettres hébraïques. Suivaient ensuite les lettres NVY, qui sont les trois premières lettres du mot hébreu pour prophète, qui s’écrit nun-beit-yod-aleph.

Il est impossible de déterminer si l’aleph était présent ou non, puisque le sceau est cassée après le yod. Mais si c’était le cas, le sceau aurait était lu en entier, »Isaïe le Prophète. »

L’absence de cette dernière lettre… exige que nous laissions ouverte la possibilité que ce ne soit que le nom de Navi, a déclaré Mazar.  » Mais le nom d’Isaïe est clair. »

Le sceau aurait pu appartenir à un autre Isaïe qui traînait à l’époque, puisque le nom était commun, et les sceau désignent généralement le père du signataire. Le père d’Isaïe n’était pas Navi, mais Amoz.

 

 

Cependant, si le sceau fait référence à Isaïe le Prophète, elle constituerait la première preuve de son existence en dehors des textes religieux, y compris la Bible, où ses exploits sont décrits dans le Livre d’Isaïe.

Isaïe est l’un des prophètes les plus célèbres de l’Ancien Testament. Selon le texte biblique, lui et son conseil aidèrent le roi Ézéchias à protéger le royaume de Juda d’une invasion assyrienne au VIIIe siècle avant Jésus-Christ. Bien sûr, les textes religieux ne sont pas toujours les sources les plus fiables sur le plan factuel. Néanmoins, comme le montrent les découvertes de ce genre, certaines parties des livres comme l’Ancien Testament peuvent être comprises comme un document historique.

Bien que le sceau ne peut pas constituer une preuve définitive de l’existence d’Isaïe, il s’agit toujours d’une découverte extraordinaire, a dit Mazar. Sa proximité de le sceau d’Ézéchias et le fait que seules les personnes de statut utilisaient des sceau ouvrent au moins la possibilité très plausible que le sceau appartenait à l’Isaïe biblique.

De plus, de manière fascinante, au verso se trouve l’empreinte du tissage, indiquant que le sceau a été utilisé pour fermer un emballage en tissu – et il a était marqué par l’empreinte digitale, probablement celle de la personne qui a scellé l’emballage. C’était peut-être Isaïe lui-même.

« La découverte des structures royales et des trouvailles du temps du roi Ezéchias à l’Ophel est une rare occasion de révéler de façon vivante ce moment précis de l’histoire de Jérusalem », écrit Mazar dans son article.

Les trouvailles nous conduisent à une rencontre presque personnelle avec certains des acteurs clés qui ont participé à la vie du Quartier Royal de l’Ophel, dont le roi Ezéchias et peut-être aussi le prophète Isaïe.

L’article a été publié dans la revue Biblical Archaeology Review.

SOURCE

Aucun commentaire

Laisser une réponse

*

*

À Découvrir Aussi