La NASA est sur le point de lancer sa mission « InSight » sur Mars

  Ce samedi, la NASA prévoit de lancer sa mission InSight sur Mars.  Et ça va être plutôt génial. La mission s’appelle InSight, pour Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and...
 

Ce samedi, la NASA prévoit de lancer sa mission InSight sur Mars.  Et ça va être plutôt génial.

La mission s’appelle InSight, pour Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport. Il s’agit d’un atterrisseur stationnaire, ce qui signifie qu’il restera au même endroit sur Mars, contrairement aux rovers que la NASA a envoyés dans le passé.

Pourquoi ? Eh bien, il ne va pas chercher des signes de vie ou de l’eau comme les autres missions. Au lieu de cela, il va essayer de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de la planète rouge.

« InSight est comme une machine à remonter l’information sur les premiers stades de la formation de Mars il y a 4,5 milliards d’années « , a déclaré Bruce Banerdt du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, le responsable de la mission.

Le lancement de la mission est prévu aux petites heures du 5 mai à partir de la Californie, vers 4h05, heure locale (vous pouvez la regarder en direct sur la NASA TV). Si le lancement n’a pas lieu ce jour-là, il a une fenêtre de trois semaines pour démarrer, lorsque nos deux planètes sont alignées.

Les scientifiques veulent savoir quelle est l'épaisseur de la croûte de Mars. NASA / JPL-Caltech

 

Quand il arrivera sur Mars, il atterrira dans « l’un des endroits les plus ennuyeux de la planète rouge », note le New York Times. C’est Elysium Planitia, une grande étendue plate dépourvue de montagnes, de roches ou de cratères que nous serions habituellement intéressés à étudier.

 

InSight n’est pas conçu pour vraiment regarder la surface. Il est rempli d’un sismomètre – le premier à aller sur un autre monde depuis les missions Apollo – et d’autres instruments qui lui permettront de regarder à l’intérieur de Mars. Il y aura aussi quelques caméras pour photographier la surface.

En particulier, InSight va être à la recherche de tremblements de terre. Contrairement à la Terre, Mars n’a pas de plaques tectoniques mobiles, mais on pense qu’elle pourrait avoir des tremblements de terre de magnitude 7,0 causés par le refroidissement de la planète, le volcanisme et d’autres activités tectoniques.

Il faudra environ six mois à InSight pour se rendre à Mars. NASA / JPL-Caltech

 

Le sismomètre est un instrument en forme de dôme qui va s’asseoir sur la surface martienne et étudier les vibrations de la planète. Il est si sensible qu’il peut détecter les mouvements de surface qui sont plus petits qu’un atome d’hydrogène.

InSight aura également un capteur de chaleur qui sera martelé à 5 mètres  dans la surface de Mars. Il s’agira de mesurer la chaleur du noyau de la planète pour la première fois et, avec les autres instruments de l’atterrisseur, pourrait nous dire à quoi ressemble Mars à l’intérieur.

Contrairement à la plupart des autres missions sur Mars, InSight ne cherchera pas de l’eau ou des signes indiquant que Mars était habitable. Mais il révélera des secrets assez intéressants sur la Planète Rouge.

SOURCE

Aucun commentaire

Laisser une réponse

*

*

À Découvrir Aussi