Cahokia, une Ancienne ville américaine couverte de Pyramides

  Environ quatre siècles avant l’arrivée de Colomb sur le continent américain, les Indiens autochtones de l’Illinois érigèrent une ville qui vint subvenir aux besoins d’une population de plus...
 

Environ quatre siècles avant l’arrivée de Colomb sur le continent américain, les Indiens autochtones de l’Illinois érigèrent une ville qui vint subvenir aux besoins d’une population de plus de 20 000 habitants. Mais non seulement ils ont créé une ville sophistiquée, mais pour quelque raison ils ont construit plus d’une centaine de mystérieuses pyramides en terre, qui, jusqu’ à ce jour, restent une énigme profonde, ainsi que l’histoire générale du site et de ses habitants.

Les chercheurs considèrent Cahokia comme l’un des établissements antiques les plus significatifs et les plus influents de la culture Mississippienne qui a développé et construit des structures massives cinq cents ans avant l’arrivée des Européens sur le Nouveau Continent.

Le nom originel de cette ancienne cité est inconnu. Le nom Cahokia est emprunté à une tribu qui vivait à proximité dans les années 1600.

Le site de Cahokia s’étendait sur une superficie de neuf milles carrés. Illustration: Lieu historique national du Cahokia Mounds State.

Cahokia est une ancienne colonie dont l’histoire est plus profonde que ce que nous sommes prêts à reconnaître aujourd’hui.

John Kelly de l’Université de Washington, un grand archéologue Cahokian de longue date, résume bien la compréhension actuelle de Cahokia: »Les gens ne savent pas trop ce que c’est ».

Le premier homme à écrire sur cette ville antique fut Henry Brackenridge, un avocat et historien amateur qui remarqua qu’il était stupéfait par ce qu’il avait vu en 1811:

J’ai été frappé par un certain étonnement, semblable à celui que l’on ressent en contemplant les pyramides égyptiennes. Quel merveilleux tas de terre! Pour accumuler une telle masse, il a fallu des années et des milliers d’ouvrier. »

La ville, ses monuments et ses cultures ont une grande valeur.

Les experts croient que Cahokia a été l’apogée et peut-être même l’origine de ce que les chercheurs appellent la culture Mississippienne qui s’est répandue à travers le Midwest américain et le sud-est commençant avant l’an 1000 et culminant autour du 13ème siècle.

Le processus de construction de la ville est un autre mystère. Les chercheurs disent que partout où ils ont creusé, ils ont trouvé quelque chose de valeur, des maisons, des bâtiments, des monuments. Les découvertes faites à Cahokia indiquent que c’était une ville massive, qui, mystérieusement, a été construite dans un laps de temps extrêmement court.

 
Image Credit: cahokiamounds.org

En d’autres termes, les chercheurs disent qu’il semble que toute la ville « a pris vie presque du jour au lendemain vers 1050 ».

Des gens de toute la région ont commencé à s’installer à Cahokia, ce qui a permis la création d’infrastructures complexes. Les Cahokiens ont construit des monticules MASSIFS, des pyramides en terre, une playa de la taille de 45 terrains de football et différents monuments cérémoniels et religieux.

Image Credit: cahokiamounds.org

Pour avoir une idée de la taille des pyramides en terre de Cahokian si vous montez sur le Monticule des Moines, composé de 156 marches, vous vous trouveriez au sommet d’une structure qui est plus grande à sa base que la Grande Pyramide de Gizeh. Imaginez maintenant la quantité de travail qu’il fallait faire pour créer quelque chose comme cela vers 1050.

La circonférence de la base du Monticule des Moines est plus grande que la Pyramide du Soleil à Teotihuacan. On pense que les habitants de Cahokia ont commencé à le construire vers 900-950 de notre ère et qu’il a été achevé vers 1100 de notre ère.

Image Credit: cahokiamounds.org

À son apogée vers 1100, la ville de Cahokia s’étendait sur plus de cinq milles carrés et était composée de 120 pyramides en terre. Les habitants de Cahokia étaient des agriculteurs, des commerçants et des chasseurs habiles, mais ils étaient aussi d’excellents urbanistes et utilisaient des alignements astronomiques – comme beaucoup d’autres cultures du continent américain – pour construire une petite métropole plus étendue que de nombreuses villes européennes à cette époque.

Les Cahokiens n’ont pas laissé derrière eux une langue écrite; nous ne savons pas comment ils s’appelaient, d’où ils venaient, pourquoi ils construisaient ces énormes pyramides en terre, pourquoi tant d’entre eux et pourquoi ils ont disparue.

En fait, lorsque Colomb arriva aux Amériques, la ville était déjà une ville fantôme. Les experts savent seulement que la ville a vu le jour au cours d’une phase climatique favorable et a commencé à rétrécir au moment où le climat est devenu plus frais, plus sec et moins prévisible.

SOURCE

Aucun commentaire

Laisser une réponse

*

*

À Découvrir Aussi